Vendu

Portrait de Marie-Louise d’Orléans, attribué a Pierre Mignard (1612-1695)

Époque : XVIIe siècle
Provenance : Paris, France
Matériaux : Huile sur toile
Signature : attribué a Pierre Mignard (1612-1695)
Dimensions : l. 128 cm X H. 145 cm
Voir la fiche de l'oeuvre

Attribué a Pierre Mignard (Troyes 1612-Paris 1695)
Ecole Française du XVIIème siècle, vers 1680
Portrait de Marie-Louise d’Orléans (Paris, 1662 - Madrid, 1689)

Huile sur toile, dimensions : h. 128 cm, l. 96 cm
Cadre en bois doré de style Louis XIV présentant un cartel « Pierre Mignard »
Dimensions avec cadre : h. 145 cm, l. 128 cm

Imposant portrait présumé de Marie-Louise d'Orleans, fille de Philippe d'Orleans et d'Henriette de France, nièce de Louis XIV.
La princesse est portraiturée à mi-jambe, assise dans un fauteuil, le corps tourné vers la droite.
Port de tête droit, regardant le spectateur en face, le bras droit s'appuie sur l'accoudoir tandis que dans la main droite elle tient un pavot.
Ses cheveux châtains sont tressés, bouclés, certaines mèches réunies au milieu au-dessus du front et retenus par un bijou et noués par plusieurs rangs de perles.
Les paupières légèrement tombantes, nez aquilin, bouche menue et menton pointu, joues creuses aux pommettes saillantes; les traits bourboniens de la jeune femme rappellent beaucoup ceux de son père, Philippe d'Orléans, dit Monsieur, frère du roi Louis XIV.

Elle est vêtue d'une robe de velours bleu brodé d'or dont les manches relevés, retenus par des bracelets d'or et pierre précieuses, dévoilent la dentelle blanche de son chemisier. La robe est attachée sur la poitrine par les fermoirs d'or aux saphirs et rubis enchâssés.
Les étoffes de sa robe écartées révèlent une jupe de satin brodé d'or dont l'effet scintillant contraste avec des lourdes draperies de velours bleu.
A sa droite un entablement couvert de velours cramoisi sur lequel est posée une corbeille d'osier remplie de fleurs.
Admirablement rendue, toute la majesté de cette mise en scène théâtrale accentue le statut princier du modèle.
Le fauteuil à dossier haut tapissé de velours cramoisi frangé de fils d'or, aux accoudoirs en crosse de bois doré, les étoffes nobles, les bijoux somptueux sont autant de signes caractéristiques des portraits d'apparat en vogue à la cour de France .
Le visage de la princesse se distingue au milieu de cette exubérance par sa gravité méditative empreinte d'une certaine mélancolie.

Pierre Mignard, peintre du roi a exécuté de nombreux portraits de la famille royale et noblesse de France. Mêlant rigueur et retenue héritées de Philippe de Champaigne, le classicisme régnant de Charles le Brun, Pierre Mignard apporte dans ses œuvres de la douceur et délicatesse.
Notre portrait s'inscrit dans l'histoire de l'œuvre de l'artiste, il est en lien direct avec les tableaux qui ont été peints à la même période traduisant parfaitement les enjeux de cette époque.

ŒUVRES EN RAPPORT :
Les princesses portraiturées dans des poses similaires, assises dans leur fauteuil avec cette coiffure singulière, absente chez les autres peintres :

- Portrait de la famille du Grand Dauphin, 1687 (Château de Versailles, MV 1835)
- Portrait de famille de Jacques II, roi d'Angleterre déchu, 1694 (modello, Palace of Holyroodhouse, Royaume Uni), nous retrouvons un fauteuil identique qui accueille la reine Marie de Modene dans une attitude très similaire.

Nous retrouvons également cette coiffure singulière :

- Marquise de Seignelay et ses deux fils, National Galery, LondresPortrait de Catherine-Marguerite Mignard, Comtesse de Feuquières, (Château de Versailles, MV 3677)

PIERRE MIGNARD
Peintre français (Troyes 1612-Paris 1695). Élève de Vouet, il travailla en Italie, à Rome surtout, de 1635 à 1657, avant de rejoindre Paris sur la demande de Louis XIV ; il exécuta alors plusieurs commandes, telle la coupole du Val-de-Grâce (1663). Portraitiste réputé, il sut flatter le modèle, mais aussi mêler l'expression à la grâce dans des tons clairs et frais, à l'opposé de la majesté de Le Brun. À la mort de son rival (1690), il lui succéda comme premier peintre du roi et directeur de la manufacture des Gobelins. Il a exécuté des nombreux portraits de Louis XIV.

Marie-Louise d'Orléans, dite « Mademoiselle d'Orléans » ou simplement « Mademoiselle » est une princesse française, née le 26 mars 1662 à Paris et morte le 12 février 1689 à Madrid. Elle fut reine d'Espagne, de Sicile et de Naples, duchesse de Bourgogne, de Milan, de Brabant, de Luxembourg et de Limbourg et comtesse de Flandre et de Hainaut par son mariage avec le dernier roi issu de la branche espagnole de la maison de Habsbourg, Charles II.

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous

Le champ est vide Merci de saisir une adresse valide

En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications personnalisées de la part de Galerie Nicolas Lenté.
Si vous souhaitez vous désinscrire ou connaître le traitement de vos données, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Galerie Nicolas Lenté
2, rue des Saints-Pères, 75007 PARIS
Tel: +33 (0)6 64 42 84 66