Vendu

Crucifixion sur fond d'or, Allemagne du Sud, XVème siècle, vers 1470-1480,

Époque : XVème siècle
Provenance : Allemagne du Sud
Matériaux : huile sur panneau et fond d'or
Dimensions : h. 63 cm, l. 42 cm
Voir la fiche de l'oeuvre

Crucifixion,
Allemagne du Sud,
Epoque XVème siècle, vers 1470-1480

Panneau de résineux, peinture sur l'huile et or
Dimensions: h. 63 cm, l. 42 cm

Notre rare panneau empreint de tout le symbolisme gothique, présente un des sujets devenus universels dans l’art occidental.
La crucifixion de Jésus, relaté dans tous les évangiles, est un des épisodes de la Passion du Christ. La contemplation de sa mort par les fidèles, est et a toujours été un exercice dévotionnel intense. La souffrance du Christ devait être rendue la plus réaliste possible par l’artiste, afin d’émouvoir les spectateurs et faire naître la piété.
Le Christ au corps émacié et affaissé est suspendu à sa croix. Dans une attitude de résignation et d’abandon sa tête couronnée d’épines est penchée sur son épaule droite, mais les yeux restent encore ouverts sous des arcades sourcilières contractées par la souffrance. Ses plaies répandent de grosses gouttes de sang et montrent bien combien le supplice qu’il endure est douloureux.
Aux pieds de la croix à sa droite, la Vierge se pâme dans les bras de Saint Jean par compassion pour les souffrances de son Fils. Derrière eux Sainte Marie-Salomé aux mains crispées et visage tordu de douleur regarde la Croix, près d’elle une autre sainte femme vue du dos.
A sa gauche, Joseph d’Arimathie se dresse près de la croix, sa main posé sur le la croix, tel un geste de protection pour laisser la dignité au mourant. Son visage tourné de la croix, regard resigné suggère sa complète impuissance devant le supplice de Jésus.
Longin le centurion portant une lance et le bouclier regarde impassible devant lui, tandis qu’un autre soldat porte-étendard contemple la croix.
L'homme qui se dresse de profil debout bien en évidence à côté de la croix du Christ et est mis en valeur par ses riches habits ornés de pierres précieuses son chapeau pointu avec bordure dorée, est probablement Levi, collecteur des impôts.

Cette scène intimiste au cadrage très serré, resserre les figures autour de la croix élevée, l'absence de paysage remplacé ici par un fond d'or qui vient de la tradition picturale italienne permet de renforcer le sentiment d'intemporalité de la scène et de son contexte sacré, l'or étant assimilé au monde divin.

Notre œuvre est datable du dernier quart du XVème siècle, la comparaison avec des œuvres similaires (dont les dimensions) pourrait suggérer qu’il s’agit d’un élément de retable, typique dans l’art allemand. L'usage du bois résineux permet d'établir la provenance de notre panneau du Sud de l'Allemagne, Souabe ou Bavière.

Œuvres en rapport :
1. Crucifixion, Ecole Allemande vers 1470, huile sur tilleul (57,5 cm x 31 cm), Galerie de tableaux des maîtres anciens de Dresde, n° d'inventaire: 1964 et 343
2. Crucifixion, vers 1475 huile sur tilleul 69 x 45,5 cm Stuttgart, Musée national du Wurtemberg,
3. Crucifixion, attribué à Wolfgang Katzheimervers 1480-1485, Forchheim , église paroissiale catholique Saint-Martin
4. Crucifixion, vers 1450, Schwabach, église communale Saint-Jean-et-Saint-Martin
5. Pamoison de la vierge et Christ sur croix, vers 1473, Munderkingen, église paroissiale catholique de Saint Denys

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous

Le champ est vide Merci de saisir une adresse valide

En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications personnalisées de la part de Galerie Nicolas Lenté.
Si vous souhaitez vous désinscrire ou connaître le traitement de vos données, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Galerie Nicolas Lenté
2, rue des Saints-Pères, 75007 PARIS
Tel: +33 (0)6 64 42 84 66