Vendu Référence : 95906

Allégorie du printemps et de l’été, entourage de H. Van Balen

7 800 €
Époque : XVIIe siècle
Provenance : Flandres
Matériaux : Huile sur panneau de chêne
Dimensions : l. 33 cm X H. 50 cm
Voir la fiche de l'oeuvre

Allégorie du printemps et de l'été, personnifiés par Vénus et Cérès
Entourage de Hendrick Van Balen et de Jan Brueghel le Jeune
Ecole Anversoise, début du XVIIème siècle.

Notre œuvre délicatement peint s'inscrit dans la tradition picturale à la fois allégorique et mythologique en vogue à Anvers, dont les chefs de file sont Jan Brueghel le Jeune et Hendrick Van Balen. Des nombreuses œuvres sortant de leurs ateliers illustrent les saisons, les éléments, les sens ou toute création de nature entremêlant les paysages luxuriants, les animaux exotiques et les dieux de l'Olympe.

Assise au cœur d'un paysage verdoyant, la belle Venus, vêtue d'une tunique jaune et d'un chemisier blanc qui révèle sa poitrine, bracelets aux bras et collier au tour du cou, coiffée d'une couronne de fleurs et d'un diadème de pierres précieuses. Elle tient dans sa main droite un bouquet de fleurs, tandis qu'elle pose sa main gauche sur l'épaule de son enfant Cupidon. Le jeune dieu, debout, entièrement nu, arbore également quelques brins fleuris de sa main gauche, tandis qu'il tient dans sa main droite son arc. Il porte son carquois rempli de flèches en bandoulière. A ses pieds un couple de jeunes colombes, symbole de l'amour.
Cérès à droite est habillée plus pudiquement. Elle porte une corne d'abondance remplie de fruits et de plants de blés tandis qu'elle tient dans la main droite la faucille.
Elle est coiffée d'une couronne d'épis de blé, son symbole de la déesse de la terre et des moissons et donc de « céréales ».
Aux pieds des jeunes femmes, un singe assis par terre et tenant un fruit.

Au premier plan, une corbeille en osier remplie de roses blanches et roses et un pot en terre cuite avec un rosier sur espalier. Quelques boutons de roses sont également parsemés sur le sol.

L'arrière plan est composé de végétation, à droite un rosier sauvage avec ses rameaux dressés contre un tronc d'arbre, au centre des arbres aux feuillages verts argentés, et à droite une ouverture lumineuse vers l'horizon.

Les positions de ces trois figures mythologiques inclinées les uns vers les autres, les bras tendus, évoquent un échange d'offrandes symbolique, Venus et Cupidon offrant les fleurs printanières a Cérès, et Cérès offrant en retour la faucille à faucher le blé.
La fraicheur des couleurs et la finesse du dessin grâce au support (panneau) permettent un rendu particulièrement détaillé et réaliste.

L'auteur de notre tableau, élève ou un artiste de l'entourage de Van Balen et Brueghel, s'efforce à multiplier les nombreux détails, que ca soit, les figures, les costumes, les fleurs ou végétation, afin de démontrer son savoir-faire et la perfection de son exécution.

Huile sur panneau de chêne,
Dimensions : h. 37 cm, l. 21 cm
Cadre en bois doré et sculpté, époque XVIIème siècle
Dimensions encadré: h. 50 cm, l. 33 cm
Très bel état

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous

Le champ est vide Merci de saisir une adresse valide

En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications personnalisées de la part de Galerie Nicolas Lenté.
Si vous souhaitez vous désinscrire ou connaître le traitement de vos données, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Galerie Nicolas Lenté
2, rue des Saints-Pères, 75007 PARIS
Tel: +33 (0)6 64 42 84 66